Stop aux newsletter et mailing considérés comme du spam

Structure d’un courrier électronique (enveloppe, en-têtes et corps), pour l’obtention d’un Spam Score optimisé


Un courriel possède fondamentalement trois parties :

* l’enveloppe, un ensemble de lignes contenant les informations de transport telles que l’adresse de l’expéditeur, l’adresse du destinataire ou encore l’horodatage du traitement du courrier par les serveurs intermédiaires nécessaires aux serveurs de transports (MTA) faisant office de bureaux de tri postal. L’enveloppe commence par une ligne From et est modifiée par chaque serveur intermédiaire. Ainsi, grâce à l’enveloppe, il est possible de connaître le chemin parcouru par le courrier et le temps de traitement par chaque serveur.
* Le message a proprement parlé, composé des deux éléments suivants :

o les champs d’en-tête (en anglais header fields), un ensemble de lignes décrivant les paramètres du message, tels que l’expéditeur, le destinataire, la date, etc. Chaque entête possède la forme suivante :

Nom: Valeur

Un courrier électronique comprend a minima les trois en-têtes suivants :
+ From: adresse électronique de l’expéditeur
+ To: adresse électronique du destinataire
+ Date: date de création du courrier
Il peut contenir les en-têtes facultatifs suivants :
+ Received: diverses informations sur les serveurs intermédiaires et la date de traitement du message associée.
+ Reply-To : Une adresse pour la réponse.
+ Subject: Le sujet du message.
+ Message-ID: un identifiant unique du message.
o le corps du message, contenant le message, séparé de l’en-tête par une ligne vide.

Un courrier électronique est composé de lignes de caractères US-ASCII 7 bits affichables. Chaque ligne fait au maximum 76 caractères, dans un souci de compatibilité, et est terminée par les caractères CRLF (caractères \r\n).

Notion d’en-tête
Il est important de noter que les données d’entête ne donnent aucune garantie sur l’heure d’envoi ou l’expéditeur du message.

Il est possible de définir des en-têtes supplémentaires personnalisés (appelés alors en-têtes propriétaires) afin de renseigner des informations complémentaires. Les en-têtes propriétaires doivent nécessairement posséder un nom commençant par X-.

Certains logiciels de lutte contre le pollupostage comme « SpamAssassin » marquent les messages comme indésirables à l’aide de l’en-tête suivant :

X-Spam-Status: Yes

ou
X-Spam-Score: -0.931
X-Spam-Level:
X-Spam-Status: No, score=-0.931 tagged_above=-999 required=5

consulter l’en-tête d’un mail dans les logiciels de messagerie souvent dans « Outils »> »Courrier » > « En-tête »

————————————————————————————-

SpamAssassin est un projet libre distribué gratuitement.

c’est un logiciel installé sur le serveur de mail qui soumet votre message à une batterie de tests (certains par défaut et d’autres personnalisés par votre équipe

réseau avec leurs propres notations), puis qui attribue en fonction du résultat à ces tests un score au message.

Si le score dépasse un certain seuil « SpamAssassin » modifie alors le titre du message pour ajouter *** SPAM ALERT *** ou *** PROBABLY SPAM ***.
et ajoute « X-Spam-Score: et X-Spam-Level: » et en fonction « X-Spam-Status: Yes » ou « NO » dans l’entête.

Votre logiciel de messagerie filtre ensuite les mails entrants pour les rediriger ou les supprimer en fonction de sa configuration.

————————————————————————————-

Comment éviter que vos mails soient filtrés dans les indésirables

la méthode pour réduire le taux d’indexation comme SPAM est la suivante :

– travailler les messages pour obtenir un ratio texte html et images sémantiquement correct
– en évitant l’eventail pouvant être définis comme « techniques marketing agressives » ou N°1 de , promotion, soldes, %, réductions etc…

– En analysant dans l’entête du message la note qui a été attribuée à vos mails déjà envoyés et en essayant de réduire la note qu’ils ont obtenus en consultant les règles par défaut « SpamAssassin ». Certaines de ces règles sont très techniques ou ne seront pas malléables, alors que d’autres sont liées :
aux mots employés dans le corps du mail , dans les contenus du mail, dans les expéditeurs du mail, dans les domaines du mail.

alt : exemple de test SpamAssassin 3.3, certaines règles SpamAssassin traduites: document .pdf 148ko